Billarant Stephanie

Photographie

Ville rêvée N°22

Création photographique édition en 7 exemplaires (80 x 120)1350

2020 création pour l’exposition Nantes Regards d’artistes organisée par les Amis du musée de Nantes



Ville rêvée n°20

Création photographie Edition en 30 exemplaires (40 x 30)150

2020



Ville rêvée n°21

Création photographie Edition en 30 exemplaires (40 x 30)150

2020



Villes rêvées N°18

Création photographie Edition en 30 exemplaires (40 x 30)150

Œuvre encadrée cadre standard aluminium noir



Villes rêvées N°10

Création photographique Edition en 30 exemplaires (30 x 40)150

Œuvre encadrée cadre standard aluminium noir



Villes rêvées N°17

Création photographique Edition 30 exemplaires (40 x 30)150

Œuvre encadrée cadre standard aluminium noir



Villes rêvées N°3

Création photographique Edition en 30 exemplaires (30 x 40)150

Villes rêvées N°8

Création photographique Edition en 30 exemplaires (30 x 40)150

Villes rêvées N°12

Création photographie Edition en 30 exemplaires (30 x 40)150

Villes rêvées N° 14

(30 x 40)150

Villes rêvées N°15

Création photographique Edition en 30 exemplaires (30 x 40)150

Œuvre encadrée cadre standard aluminium noir



Rendez-vous vidéo

Recevez ma sélection adaptée à votre projet

Procédez au paiement par virement

Colissimo à domicile ou relais

Oeuvre originale avec certificat d'authenticité

7 jours pour regarder si votre oeuvre est bien celle que vous recherchiez

Stéphanie Billarant

Nantes, ville de rêve ou ville rêvée ?

“Stéphanie Billarant est une rêveuse éveillée qui promène son regard sur le monde et transfigure la banalité du quotidien en provoquant des collisions entre des éléments qui dans le réel, sous réserve que le réel existe, ne se rejoignent jamais. Elle renoue ainsi avec la pratique du photomontage surréaliste : de la collision / collusion d’objets nait une poésie étrange, interrogatrice, dérangeante.

Cette pratique était déjà présente dans ses travaux photographiques précédents : de grandes photos ou le réel à force d’être manipulé devenait totalement abstrait. Ici point d’abstraction mais une figuration libérée de toute contrainte spatiotemporelle : la ville éclatée se recompose au gré de la fantaisie et du désir de l’artiste.

La Nantes de Stéphanie Bilarant est « Belle (de)la rencontre fortuite… » d’éléments éclectiques et à jamais étrangers dans la réalité. C’est la Nantes des Surréalistes « la seule ville où j’ai l’impression que peut m’arriver quelque chose qui en vaut la peine » écrivait André Breton.

C’est celle qui sera le ferment de l’univers Vernien : Nantes, port de départ des voyages extraordinaires. Nantes, ville qui a nourri l’imagination du petit Jules qui, sur la Butte Saint Anne, regarde encore s’en aller les trois-mâts porteurs de ses rêves.” Norbert Marsal

Stéphanie Billarant, née à Nantes en 1966, présente un parcours d’artiste peintre photographe aux orientations fécondes.

Elle obtient un BA communication et art (Wake Forest university – Winston Salem N.C.); elle y apprend les arts graphiques – sérigraphie, sculpture, gravure - la réalisation de courts métrages, le montage, mais aussi le théâtre et la danse, le piano et le chant. Ce sont les arts du spectacle qui forgeront ses premières sensibilités artistiques.

A vingt ans la peinture s’impose comme une évidence. Commence un long parcours où elle apprend et maîtrise les techniques de la figuration, mais part assez vite vers des mondes plus étrangers, d’où elle va peu à peu faire émerger sa surréalité.

Aujourd’hui son œuvre s’est enrichie de toutes ces travées. Elle garde du spectacle le goût pour le mouvement qui va s’exprimer par la découverte de la photographie en 2007. À travers une approche expérimentale, Stéphanie Billarant, photographe, découvreuse de technique, confie son travail comme un voyage au-delà des repères et interroge la vision. Ses photographies initient un parcours dans ces parts de réel qu’elle refuse de nommer.

Nantes, dream city or dreamt city?

“Stéphanie Billarant is a waking dreamer who wanders the world and transforms the banality of everyday life by provoking collisions between elements that in reality, provided that reality exists, never meet. She thus revives the practice of surrealist photomontage: from the collision/collusion of objects is born a strange, questioning, disturbing poetry.

This practice was already present in her previous photographic works: large photos where the real by dint of being manipulated became totally abstract. Here, there is no abstraction, but rather a figuration freed from any spatiotemporal constraint: the exploded city is recomposed at the whim of the artist’s fantasy and desire.

Stéphanie Bilarant’s Nantes is “Beautiful (of) the fortuitous meeting…” of eclectic elements that are forever foreign to reality. It is the Nantes of the Surrealists “the only city where I have the impression that something worthwhile can happen to me” wrote André Breton, and it is the one that will be the ferment of the Vernian universe: Nantes, port of departure of extraordinary journeys. Nantes, the city that nourished the imagination of little Jules who, on the Butte Saint Anne, still watches the three-masted ships carrying his dreams sail away.” Norbert Marsal

Stéphanie Billarant, born in Nantes in 1966, has a career as a painter and photographer with fruitful orientations.

She obtained a BA in communication and art (Wake Forest University - Winston Salem N.C.); she learned graphic arts - silk-screening, sculpture, engraving - the making of short films, editing, but also theater and dance, piano and singing. These are the performing arts that will forge her first artistic sensibilities.

At the age of twenty, painting became an obvious choice. A long journey begins where she learns and masters the techniques of figuration, but quickly leaves for more foreign worlds, from which she will gradually make her surreality emerge.

Today her work has been enriched by all of these paths. She keeps from the show the taste for movement which will be expressed by the discovery of photography in 2007. Through an experimental approach, Stéphanie Billarant, photographer, discoverer of technique, entrusts her work as a journey beyond landmarks and questions the vision. Her photographs initiate a journey into these parts of reality that she refuses to name.

18062015 - 7072015 / Nantes / G a l e r i e G a ï a

2015 - 2015 / Grand Palais Paris / ART PARIS ART FAIR

2013 / ARLES / VOIES OFF

2015 - 2015 / PARIS / LE PURGATOIRE