Ville rêvée n°20

Création photographie Edition en 30 exemplaires (40 x 30)150

2020

Ville rêvée n°21

Création photographie Edition en 30 exemplaires (40 x 30)150

2020

Villes rêvées N°18

Création photographie Edition en 30 exemplaires (40 x 30)150

Œuvre encadrée cadre standard aluminium noir

Villes rêvées N°10

Création photographique Edition en 30 exemplaires (30 x 40)150

Œuvre encadrée cadre standard aluminium noir

Villes rêvées N°17

Création photographique Edition 30 exemplaires (40 x 30)150

Œuvre encadrée cadre standard aluminium noir

Villes rêvées N°3

Création photographique Edition en 30 exemplaires (30 x 40)150

Villes rêvées N°8

Création photographique Edition en 30 exemplaires (30 x 40)150

Villes rêvées N°12

Création photographie Edition en 30 exemplaires (30 x 40)150

Villes rêvées N° 14

(30 x 40)150

Villes rêvées N°15

Création photographique Edition en 30 exemplaires (30 x 40)150

Œuvre encadrée cadre standard aluminium noir

Stephanie Billarant

Photographie

Nantes, ville de rêve ou ville rêvée ?

Stéphanie Billarant est une rêveuse éveillée qui promène son regard sur le monde et transfigure la banalité du quotidien en provoquant des collisions entre des éléments qui dans le réel, sous réserve que le réel existe, ne se rejoignent jamais. Elle renoue ainsi avec la pratique du photomontage surréaliste : de la collision / collusion d’objets nait une poésie étrange, interrogatrice, dérangeante.
Cette pratique était déjà présente dans ses travaux photographiques précédents : de grandes photos ou le réel à force d’être manipulé devenait totalement abstrait. Ici point d’abstraction mais une figuration libérée de toute contrainte spatiotemporelle : la ville éclatée se recompose au gré de la fantaisie et du désir de l’artiste.
La Nantes de Stéphanie Billarant est « Belle (de)la rencontre fortuite… » d’éléments éclectiques et à jamais étrangers dans la réalité. C’est la Nantes des Surréalistes « la seule ville où j’ai l’impression que peut m’arriver quelque chose qui en vaut la peine » écrivait André Breton.
C’est celle qui sera le ferment de l’univers Vernien : Nantes, port de départ des voyages extraordinaires. Nantes, ville qui a nourri l’imagination du petit Jules qui, sur la Butte Saint Anne, regarde encore s’en aller les trois-mâts porteurs de ses rêves.

Norbert Marsal

Stéphanie Billarant, née à Nantes, présente un parcours d’artiste peintre photographe aux orientations fécondes.

Elle obtient un BA communication et art (Wake Forest university – Winston Salem N.C.); elle y apprend les arts graphiques – sérigraphie, sculpture, gravure - la réalisation de courts métrages, le montage, mais aussi le théâtre et la danse, le piano et le chant. Ce sont les arts du spectacle qui forgeront ses premières sensibilités artistiques.

A vingt ans la peinture s’impose comme une évidence. Commence un long parcours où elle apprend et maîtrise les techniques de la figuration, mais part assez vite vers des mondes plus étrangers, d’où elle va peu à peu faire émerger sa surréalité.

Aujourd’hui son œuvre s’est enrichie de toutes ces travées. Elle garde du spectacle le goût pour le mouvement qui va s’exprimer par la découverte de la photographie en 2007. À travers une approche expérimentale, Stéphanie Billarant, photographe, découvreuse de technique, confie son travail comme un voyage au-delà des repères et interroge la vision. Ses photographies initient un parcours dans ces parts de réel qu’elle refuse de nommer.

Expositions

18062015 - 7072015 / Nantes / G a l e r i e G a ï a

2015 - 2015 / Grand Palais Paris / ART PARIS ART FAIR

2013 / ARLES / VOIES OFF

2015 - 2015 / PARIS / LE PURGATOIRE