Icare V

Mixte sur toile (120 x 150)2700

Fly Away

Mixte sur toile (60 x 60)1400

Icare IV

Mixte sur toile (120 x 120)2400

Oxygen

Mixte sur toile (146 x 89)1500

Inner Vision

Mixte sur toile (60 x 60)1400

Icare II

Mixte sur toile (150 x 100)2500

Octopus IV

Mixte sur toile (200 x 100)3000

Sébastien Bouchard

Graffeur

Musicien, amateur de culture Surf, Skate et rock alternatif, il commence ses études aux Beaux Arts de Nantes, où il délaisse très tôt le formalisme du discours conceptuel pour la pratique du graphisme et la découverte des nouveaux outils numériques. Dès 94, aux balbutiements d’internet en France, dans l’atelier numérique de l’école, de manière autonome, il se forme et crée ses premiers flyers, stickers, affiches, tee-shirts pour des groupes et festivals de musique de la région. Ponctuant son cursus par des séjours au Sénégal, il va à la rencontre d’un recup-art et art brut populaire que son père résidant alors dans le pays collectionne. Sitôt son diplôme en poche, en 1996, Sébastien Bouchard s’éloigne de l’art contemporain et commence une activité professionnelle de graphiste sans pour autant perdre son activité artistique. Au grée des séjours au Brésil, où il poursuit une formation en Capoeira, il remplit et griffonne de nombreux carnets, puis s’installe en 2001/2003 en République de Guinée, et entreprend une série de peintures sur de larges tableaux d’écoles fabriqués localement. Quand l’opportunité en 2005 de vivre au Sénégal se présente, il abandonne son emploi de graphiste dans l’agence créée quelques années auparavant avec des amis et établit, sa maison et son atelier à Palmarin, dans le Sine-Saloum, région sud du Sénégal. C’est à Dakar que commencent les rencontres avec la scène artistique locale et s’enchainent de nombreuses expositions. Depuis son retour dans sa ville natale en 2010, il poursuit ses expositions et collaborations avec artistes et galeries de l’ouest africain, participe de 2014 à 2016 à la fondation de Prisme, un atelier-galerie collectif nantais et transpose depuis ces dernières années ses travaux dans la rue (collageset peinture sur murs). Sébastien Bouchard à travers les diverses références picturales et la multiplicité des médiums qu’il utilise, essaie à sa manière de dépasser le clivage entre art populaire et art savant. son travail fait référence à la peinture mais aussi aux arts graphiques, à la culture pop, l’art urbain.