Kerba Muriel

Oeuvre sur papier

Noyau jaune sur fond jean

monotype en sérigraphie sur papier Fabriano 285g (70 x 50)700

pièce unique



Winter is coming

monotype en sérigraphie sur papier Fabriano 285g (70 x 50)700

Réservé



Ondulation cellulaire

monotype en sérigraphie sur papier Fabriano 285g (70 x 50)700

pièce unique



Noyau anthracite coeur bleu

monotype en sérigraphie sur papier Fabriano 285g (70 x 50)700

pièce unique



Citron aborigène

monotype en sérigraphie sur papier Fabriano 285g (70 x 50)700

pièce unique



Cellule orange

monotype en sérigraphie sur papier Fabriano 285g (70 x 50)700

pièce unique



Cellule chardon

monotype en sérigraphie sur papier Fabriano 285g (70 x 50)700

pièce unique



Alvéoles argent

monotype en sérigraphie sur papier Fabriano 285g (70 x 50)700

pièce unique



Algue pétrole

monotype en sérigraphie sur papier Fabriano 285g (70 x 50)700

pièce unique



Rendez-vous vidéo

Recevez ma sélection adaptée à votre projet

Procédez au paiement par virement

Colissimo à domicile ou relais

Oeuvre originale avec certificat d'authenticité

7 jours pour regarder si votre oeuvre est bien celle que vous recherchiez

Muriel Kerba

Aborder le travail de Muriel Kerba relève de la spéléologie.
De l’étude d’un terrain, sa consistance, sa couleur, sa texture,
sa composition, on pourrait dire de même de ses œuvres.
De l’étude des couches d’un sol, leur datation, leur épaisseur, leur étendue, on pourrait faire de même avec son processus de travail.

L’accumulation de couches successives qu’elles soient d’encre, de papier ou de peinture est une constante dans ses recherches. Ce qui implique une notion de temps. Il faut laisser à chaque étape de la création sa propre fermentation.

Au travers de cette idée de fermentation, on retrouve un lien direct avec
une autre composante du travail de Muriel Kerba: le végétal. Feuille ou racine mais
avec une nette prédilection pour cette dernière. Le caché plutôt que le visible, le minuscule plutôt que le grand et finalement la question plutôt que la réponse.

N’y a-t-il qu’une seule réponse ? Pour elle jamais.
Muriel Kerba a besoin d’explorer plusieurs directions, de tourner autour du pot dans lequel poussent toutes les plantes de sa canopée personnelle car la lumière est aussi
un élément important et évidement son corolaire : la couleur. Elle est le point de contact entre son travail et le spectateur.
Elle l’attire comme le font les couleurs de certaines plantes carnivores pour ferrer leur proie…

“J’aime cette fascination de la couleur et l’infini de ses possibilités”

1989 - 1994 Diplômée de Penninghen-Paris
Graphiste dans l’édition, la communication avant de bifurquer vers l’illustration jeunesse dès 1999
Publication de nombreux albums (Nathan, Bayard, Hachette, Gallimard, Milan, Thierry Magnier, Djeco…)
En 2010 1ere exposition qui donne une impulsion à cette volonté de création et Muriel Kerba découvre alors la céramique puis la sérigraphie. Deux axes de créations solitaires faits d’exigence et de patience.

2020 « Botanicus » - Salle Jean Renoir - Bois-Colombes

2018 « Autres Spécimens » - Galerie L’Antre Temps - Rennes

2017 « Spécimens » - Galerie Mille Feuilles Sullivan - Ville d’Avray

2013 « Blossomville » - Galerie Jeanne Robillard - Paris

Expositions collectives

2019 Galerie Paul Ripoche - Lyon

2018 Galerie Isabelle Laverny - Paris

2017 Carré des créateurs - Colombes

2017-2016 Journée de l’estampe contemporaine Saint Sulpice - Paris