Carré Laure

Peinture, Oeuvre sur papier

Ronde sentimentale

Huile sur toile (73 x 100)1700

2022



Main rose

Huile sur toile (35 x 27)350

2022, classieusement irrévérencieux comme il se doit avec Laure



Autoportrait bleu

Huile sur toile (160 x 130)3900

Triptyque Autoportrait

Huile sur toile (160 x 130)11500

Triptyque 11 500€



Autoportrait rose

Huile sur toile (160 x 130)3900

Autoportrait jaune

Huile sur toile (160 x 130)3900

Nostalgie

Huile sur toile (40 x 40)500

2020



Mannequin atelier Manrique

Dessin huile sur papier encadrement baguette chêne (21 x 29)330

2020



Walking shadow

Dessin huile sur papier encadrement baguette chêne (29 x 31)330

2020



Ombre rebelle

Dessin huile sur papier encadrement baguette chêne (20 x 30)330

2020



En toi

Huile sur toile (54 x 81)1300

2020



Jamais sans mon arbre

Huile sur toile et technique mixte (80 x 80)1600

2020



Rodéo

Huile sur toile et technique mixte (80 x 80)1660

2020



Rêve de cheval

Huile sur toile et technique mixte (50 x 65)

Vendu pour la collection de l’Artothèque Nantes
2020



Saguaro

Huile sur papier et technique mixte (34 x 29)300

2020

Encadrement chêne 30€



Jean Genet

Huile sur toile (86 x 72)1600

06/2018



Playing with Laïka on the moon

Huile sur toile (162 x 130)3000

09/2019



Une chaise la nuit

Encre sur papier (20 x 20)200

2020



La boxeuse amoureuse

Huile sur toile technique mixte (80 x 80)1400

La nuit la piscine

Mixte sur toile (80 x 80)

Collection privée de la galerie Gaïa



Walk in the kingdom

Lithographie 14/18 (50 x 33)200

Imprimé au musée de l’imprimerie de Nantes en 2017.



Rencontre royale

Lithographie 9/10 (50 x 33)200

2016



Atelier Laure Carré



Atelier

Laure Carré atelier

Pour comprendre et voir le travail in situ, l’artiste accepte d’ouvrir son atelier sur rendez-vous. Contactez-moi pour organiser une visite privée au 02-40-48-14-91 (max 6 personnes)



Portrait

"Salle d'attente" Huile sur toile (200 x 200)6000

Laure Carré



Rendez-vous vidéo

Recevez ma sélection adaptée à votre projet

Procédez au paiement par virement

Colissimo à domicile ou relais

Oeuvre originale avec certificat d'authenticité

7 jours pour regarder si votre oeuvre est bien celle que vous recherchiez

Laure Carré

Interview Décadrée de Laure Carré par la Galerie Gaïa

“Il n’y a rien d’éponyme dans les formes que Laure Carré nous offre dans son travail sur toile, pas même dans ses collages-dessins. En apparence ! Ainsi l’énergie circule vite et amplifie les mouvements tout en courbe mais s’arrête net. Si carré il y a ce n’est pas pour la forme mais pour son exigence vis-à-vis de sa toile.

Là n’est pas le premier paradoxe chez cette artiste lumineuse qui impose des sujets troubles où la solitude s’accompagne d’un double de soi qui parfois ne l’est pas. Rêves et fantômes sont invités à participer au présent sans aucun effacement. Laure Carré est solaire car elle se laisse faire par son geste et donc elle ne résiste pas, il n’y a pas de lutte entre elle et sa toile mais les états dans lesquels elle laisse ses personnages nous amènent à nous en occuper. Laure Carré nous les confie, à condition d’en prendre soin. Impossible de laisser ces personnages seuls dans ces situations et vu le choix des couleurs, même si Laure se défend de toute histoire à nous raconter, il va bien falloir que nous en parlions, car tout est sans dessus dessous. Alors si on pense à Bazelitz, si une époque les mains de Egon Schiele s’imposaient, nous sommes actuellement dans une période de grande liberté créative ou Laure emprunte avec respect à ses icônes de la peinture.

Et ainsi va cette vie « c’est vrai et pourquoi pas ! », rien ne la contrarie Laure quand on regarde son travail, son atelier - car elle travaille tout le temps - c’est pour nous, pour ceux qui aiment la regarder, pour ceux qui la découvrent et s’étonnent. Devant autant de toiles il ne faut agir, mais se laisser faire et cheminer vers l’une d’elle. C’est comme cela que je me retrouve avec une sélection que je ne peux montrer en une seule fois. Donc un deuxième accrochage à mi-parcours, l’expo dans l’expo, on met la galerie à l’envers pour finir au Carré Madame Laure “

Elisabeth GIVRE Exposition Galerie Gaïa mars avril 2018.

Formation:

  • Ecole supérieure des arts appliqués Olivier de Serres - Paris. Elle a été l’assistante de Jean-Pierre Seurat (souffleur de verre) de 1992 à 2000. Puis en parallèle elle a travaillé à la Forge ( Paris) de 1992 à 1996.
  • Parson School of Design - New York – USA ( lauréate d’une bourse) 1991
  • Ecole supérieure des Arts Appliqués Duperré – Paris 1990 ,89

Expositions personnelles :

  • 2019 Galerie Atelier A Lebras - Nantes
  • 2018 Galerie Gaïa - Nantes
  • 2016 Galerie IKI - Paris
  • 2015,14,12 ,05 - Galerie Antireflets - Nantes
  • 2014 Galerie Loïc Vallée - Nantes
  • 2013 Galerie Le Temple du Goût -Nantes
  • 2013 Galerie Le Rayon vert- Nantes
  • 2011 Galerie S.Davar - Paris
  • 2004 Galerie W - Paris
  • 2002 Galerie St Antoine - Clisson
  • 2001 Galerie Enviedart - Paris
  • 1999 Galerie Seiun - Tokyo - Japon
  • 1999 Galerie Sawada - Tokyo - Japon
  • 1998 Galerie Biwa - Tokyo -Japon
  • 1998 Galerie Landon - New York - USA
  • 1997 Galerie é.of - Paris
  • 1996 Galerie Espace Destination - Paris
  • 1996 Galerie R Bergonzo - Auxerre
  • 1995 Centre culturel - Les Parasols - Rungis
  • 1994 Galerie P Montigny - Paris
  • 1994 Galerie Airspace - New York – USA

“There is nothing eponymous in the forms that Laure Carré offers us in her work on canvas, not even in her collage-drawings. In appearance! Thus the energy circulates quickly and amplifies the movements all in curve but stops net. If there is a square, it is not for the form but for its requirement towards its canvas.

This is not the first paradox of this luminous artist who imposes troubled subjects where solitude is accompanied by a double of oneself that sometimes is not. Dreams and ghosts are invited to participate in the present without any erasure. Laure Carré is solar because she lets herself be done by her gesture and therefore she does not resist, there is no struggle between her and her canvas but the states in which she leaves her characters lead us to care about them. Laure Carré entrusts them to us, provided we take care of them. Impossible to leave these characters alone in these situations and given the choice of colors, even if Laure defends herself from any story to tell us, we will have to talk about it, because everything is upside down. So if we think of Bazelitz, if once the hands of Egon Schiele imposed themselves, we are currently in a period of great creative freedom where Laure borrows with respect to its icons of painting.

And so goes this life “it’s true and why not!”, nothing upsets Laure when we look at her work, her studio - because she works all the time - it’s for us, for those who like to look at her, for those who discover her and are surprised. In front of so many canvases, one should not act, but let oneself be guided towards one of them. This is how I end up with a selection that I cannot show in one go. So a second hanging halfway through, the exhibition within the exhibition, we put the gallery upside down to end up at the Carré Madame Laure.

Elisabeth GIVRE Exhibition Gallery Gaïa March April 2018.

Training:

  • Superior school of applied arts Olivier de Serres - Paris. She was the assistant of Jean-Pierre Seurat (glassblower) from 1992 to 2000. Then in parallel she worked at La Forge ( Paris) from 1992 to 1996.
  • Parson School of Design - New York - USA (scholarship winner) 1991
  • Ecole supérieure des Arts Appliqués Duperré - Paris 1990 ,89

Personal exhibitions:

  • 2019 Atelier A Lebras Gallery - Nantes
  • 2018 Gaïa Gallery - Nantes
  • 2016 IKI Gallery - Paris
  • 2015,14,12 ,05 - Gallery Antireflets - Nantes
  • 2014 Loïc Vallée Gallery - Nantes
  • 2013 Gallery Le Temple du Goût -Nantes
  • 2013 Gallery Le Rayon vert - Nantes
  • 2011 Gallery S.Davar - Paris
  • 2004 Gallery W - Paris
  • 2002 Gallery St Antoine - Clisson
  • 2001 Enviedart Gallery - Paris
  • 1999 Seiun Gallery - Tokyo - Japan
  • 1999 Sawada Gallery - Tokyo - Japan
  • 1998 Biwa Gallery - Tokyo - Japan
  • 1998 Landon Gallery - New York - USA
  • 1997 é.of Gallery - Paris
  • 1996 Espace Destination Gallery - Paris
  • 1996 Gallery R Bergonzo - Auxerre
  • 1995 Cultural Center - Les Parasols - Rungis
  • 1994 Gallery P Montigny - Paris
  • 1994 Airspace Gallery - New York - USA