D'Harcourt Victoire

Sculpture

Alliance XII

Bronze II/IV (34 x 50 x 32)

Alliance XIII

Bronze pâtiné 2/8 (55 x 36 x 20)6000

Fonderie d’Art



Alliance IV

Bronze (76 x 36)5200

Edition 8.Ex



Alliance XVIII

Bronze 2/8 (56 x 21 x 19)4800

Fonderie d’art



Alliance XVIII en situation

Bronze pâtiné 2/8 (56 x 21 x 19)4800

Petite Catena

Bronze EA II/IV (18 x 18 x 2)1700

Fonderie d’art Avangini



Portrait de Victoire d'Harcourt



Rendez-vous vidéo

Recevez ma sélection adaptée à votre projet

Procédez au paiement par virement

Colissimo à domicile ou relais

Oeuvre originale avec certificat d'authenticité

7 jours pour regarder si votre oeuvre est bien celle que vous recherchiez

Victoire D’Harcourt

Toute puissance ne tient qu’à un fil

L’artiste est née à Bordeau en 1966. Elle a grandi entre la France, Tahiti et Madagascar. Elle est diplômée de l’Ecole du Musée des Arts Décoratifs et de l’Ecole du Louvre.

Au départ, ses créations sont de ronds bien sages, enchevêtrés gentiment les uns dans les autres. Solides et sûrs d’eux-mêmes. Solidaires et unis pour toujours. Quoi de plus tranquillisant que ces liens indéfectibles, indissolubles, qui donnent le sentiment que rien ne pourra les séparer. Tout paraît tellement établi et tellement durable. Nous voilà bien rassurés.

Pourtant, à bien y regarder, cette toute puissance est plus fragile qu’il n’y paraît et ces grands ronds ne tiennent qu’à un fil. Unis ou libre ? Il est trop tard, l’artiste a choisi. Impossible de se séparer au risque de tout casser. La quête de la liberté est impossible.

Le travail de Victoire d’Harcourt exprime souvent un double sentiment qui lie à la fois la force et la fragilité dans un ensemble dont l’équilibre est précaire.

All potency hangs by a thread

The artist was born in Bordeau in 1966. She grew up between France, Tahiti and Madagascar. She graduated from the Ecole du Musée des Arts Décoratifs and the Ecole du Louvre.

At first, her creations are well-behaved circles, nicely entangled in each other. Solid and sure of themselves. Solid and united forever. What could be more soothing than these indestructible, indissoluble bonds, which give the feeling that nothing can separate them. Everything seems so established and so durable. We are reassured.

However, if you look at it closely, this omnipotence is more fragile than it seems and these big circles are hanging by a thread. United or free? It is too late, the artist has chosen. Impossible to separate at the risk of breaking everything. The quest for freedom is impossible.

Victoire d’Harcourt’s work often expresses a double feeling that links both strength and fragility in a whole whose balance is precarious.