Bathellier Marie

Peinture

Very green, very blue G001

Pigments acryliques sur matériau tissé recyclé (50 x 70)700

Very green, very blue G003

Pigments acryliques sur matériau tissé recyclé (50 x 70)700

Very green, very blue G002

Pigments acryliques sur matériau tissé recyclé (70)700

Very green, very blue P003

Pigments acryliques sur matériau tissé recyclé (48 x 35)350

Very green, very blue P002

Pigments acryliques sur matériau tissé recyclé (48 x 32)350

Very blue, very green 001

Pigments acryliques sur matériau tissé recyclé (48 x 32)350

EN LIBERTE Installation en triptyque

peinture (70 x 210)

Mon avis : ne les séparez pas !



EN LIBERTE panneau 1

pigments acryliques, argile et sable sur toile (70 x 70)800

Panneau 1 d’un ensemble de trois panneaux encadrement baguette chêne brut.

Un grand jeu de formes abstraites et minimales traversent librement trois panneaux de toile brut. Ces trois compositions sont marquées par une suite de segments imbriquées et segmentées.

Marie Bathellier explore et mélange argile, poudre de roche et pigments et développe ainsi des palettes aux textures riches et contrastées. L’ esprit apprivoise et s’ amuse de ces formes au bord du déséquilibre. Univers minimal à la fois puissant et paisible.



EN LIBERTE panneau 2

pigments acryliques, argile et sable sur toile (70 x 70)800

Panneau 2 d’un ensemble de trois panneaux encadrement baguette chêne brut.

Un grand jeu de formes abstraites et minimales traversent librement trois panneaux de toile brut. Ces trois compositions sont marquées par une suite de segments imbriquées et segmentées.

Marie Bathellier explore et mélange argile, poudre de roche et pigments et développe ainsi des palettes aux textures riches et contrastées. L’ esprit apprivoise et s’ amuse de ces formes au bord du déséquilibre. Univers minimal à la fois puissant et paisible.



EN LIBERTE panneau 3

pigments acryliques, argile et sable sur toile (70 x 70)800

Panneau 3 d’un ensemble de trois panneaux encadrement baguette chêne brut.

Un grand jeu de formes abstraites et minimales traversent librement trois panneaux de toile brut. Ces trois compositions sont marquées par une suite de segments imbriquées et segmentées.

Marie Bathellier explore et mélange argile, poudre de roche et pigments et développe ainsi des palettes aux textures riches et contrastées. L’ esprit apprivoise et s’ amuse de ces formes au bord du déséquilibre. Univers minimal à la fois puissant et paisible.



Sans titre &5

pigments acryliques, argile et sable sur carton partiellement pyrogravé (21 x 18)290

Œuvre encadrée caisse bois blanc



Sans titre &4

pigments acryliques, argile et sable sur carton partiellement pyrogravé, 17 x 18 cm (20 x 20)290

Sans titre &3

pigments acryliques, argile et sable sur carton partiellement pyrogravé, 17 x 18 cm (20 x 20)290

Sans titre &2

pigments acryliques, argile et sable sur carton partiellement pyrogravé, 17 x 18 cm (20 x 20)290

Sans titre &1

pigments acryliques, argile et sable sur carton partiellement pyrogravé (20 x 20)290

Œuvre encadrée caisse bois blanc



Terre

pigments acryliques et argile sur bois (60 x 35 x 9)900

A partir de poutres anciennes en bois , Marie Bathelier trace et coupe des cubes. C’est en les ponçant un à un qu’elle les pense, apprivoise leur volume, taille et texture. L’artiste construit des cabanes refuges où percher nos rêveries. Nombre réduit de matériaux et couleur. Esthétique épuré et essentiel, Ode à la nature et sa poésie brute. Ces pièces en bois enrobées d’ argile déploient un charme primitif.



Sculpture murale triangles

pigments acryliques, gravure et pyrogravure sur chêne brut (45 x 25 x 4.5)650

.



Sculpture murale à rayures

pigments acryliques et paillettes sur bois (35 x 25 x 3.5)650

Pièces murales en bois brut. Formes composées et chevillées entre elles. Le travail de la couleur traverse partiellement la composition, relie, rassemble.

Contraste entre le bois laissé brut et les multiples couches pigmentaires recouvrant et révélant sa texture, peau, années de vie. La lumière accroche ou glisse, entoure, se cache.



Sculpture murale au carré rouge

pigments acryliques sur chêne brut (30 x 29 x 3.5)650

Pièces murales en bois brut. Formes composées et chevillées entre elles. Le travail de la couleur traverse partiellement la composition, relie, rassemble.

Contraste entre le bois laissé brut et les multiples couches pigmentaires recouvrant et révélant sa texture, peau, années de vie. La lumière accroche ou glisse, entoure, se cache.



Refuge

Sculpture bois, partiellement pyrogravée et peinte aux pigments et sable (48 x 24 x 19)850

Refuge : série qui aborde des formes architecturées et minimales, mises en beauté par le travail de la couleur et des textures minéralisées, gravées et pyrogravées. Jeux d’ équilibres au bord du déséquilibre, de porte à faux et de percées. Le regard englobe, contourne, traverse, se cache, se perche



Mer 1

pigments acryliques sur papier photographique mat 310g (22 x 22)160

Tirage photographique plongé dans des bains pigmentaires.Superposition de deux paysages, l’un photographié, l’autre peint par infusions successives. Confusion entre les deux disciplines, écho aux daguerréotypes, aux bains révélateurs. Jeux de voilages partiels poudrés, transparents, irisés ou pailletés.

Ode aux bains, aux immersions de nos rêveries.

Œuvre 10x13cm encadrée baguette chêne massif 22 x 22 cm



Mer 2

pigments acryliques sur papier photographique mat 310g (22 x 22)160

Tirage photographique plongé dans des bains pigmentaires.Superposition de deux paysages, l’un photographié, l’autre peint par infusions successives. Confusion entre les deux disciplines, écho aux daguerréotypes, aux bains révélateurs. Jeux de voilages partiels poudrés, transparents, irisés ou pailletés.

Ode aux bains, aux immersions de nos rêveries.

Œuvre 10x13cm encadrée baguette chêne massif 22 x 22 cm



Lit de camp et sculpture en situation

Lit de camp et sculpture



Lit de camp peint

Peinture acrylique sur toile de coton teinte (43 x 70 x 188)900

Formes allongées, imbriquées, peintes sur la toile d’ un lit de camp,

Comme Sonia Delaunay, M V Bathellier travaille divers supports , variant les prétextes pour s’ amuser et composer formes et couleurs entrant en relations. Aucune frontière entre la vie, l’ art et les arts décoratifs. La peinture c’ est où on veut, où on vit, où l’ on s’ allonge, où l’ on rêve.



Portrait

Marie Bathellier



Rendez-vous vidéo

Recevez ma sélection adaptée à votre projet

Procédez au paiement par virement

Colissimo à domicile ou relais

Oeuvre originale avec certificat d'authenticité

7 jours pour regarder si votre oeuvre est bien celle que vous recherchiez

Marie Bathellier

Série Very blue, very green :

“ Very blue, very green” est le titre d’ une chanson de Nick Waterhouse. Il ne m’ en voudra pas de le lui emprunter.

La collecte de matériaux est au cœur de ma pratique. Elle invite curiosité, nouvelles explorations et renouvellement permanent.

Les fins liens tissés de ces anciens sacs de pêche m’ ont évoqués les liens qui relient la pratique artistique à la nature. J’ aime les trames et les tissages, les dessous - dessus, les devant - derrière.

Leur transparence m’ ont invité à utiliser les deux faces du matériau, jouant ainsi avec la traversée partielle de la couleur. Plusieurs plans se juxtaposent ainsi et une profondeur se crée.

La nature est le thème de cette nouvelle série qui emprunte à Joan Mitchell une écriture abstraite, débridée et heureuse.

Invitation à s’ enf ( o ) uir dans le végétal et l’ aquatique pour y puiser réconfort et énergie.

Nature bouillonnante, jaillissante, sauvage. Couleurs pigmentaires qui sondent la fraicheur de l’ eau, des ombres végétales, de la terre, de l’ air.

Régulièrement, je m’ échappe randonner et part à la rencontre de sensations.

Voyages initiatiques et inspirants, riches d’ observations, d’ émotions et d’ empreintes de temps et paysages traversés.

En peinture comme au cœur de la nature, les sens sont connectés et exacerbés. L’ exercice en plein air permet d’ absorber force et formes nouvelles, coloramas infinis et poésie.

Cette série est arrivée sans idée pré conçues, comme une réminiscence de sensations au charme primitif, revitalisant.

Surprises dans la découverte de nouveaux paysages, de sensations nouvelles, surprises dans la recherche d’ une nouvelle écriture picturale.

À la hauteur de la liberté et la joie qui accompagnent mes jours d’ escapades en montagne, mer et campagne, il fallait recherché une vigueur expéditive, une désinvolture joyeuse qui, bien - sûr, déborde du cadre.

Texte de Marie Bathellier Avril 2021

Née en 1971, Marie Bathellier a passé son enfance en Bretagne entre terre et mer.
Après ses études aux Beaux-Arts de Rennes, elle poursuit une année à l’Académie d’ Arts de Wroclaw - Pologne, puis entre à Paris en Faculté d’Arts plastiques à La Sorbonne.

L’ensemble des explorations de Marie Bathellier est inspiré par l’immersion dans le paysage et se fait ode à la puissante beauté de la nature. Pratique de randonnées en montagne, découvertes de nouveaux paysages et déploiement d’ ateliers nomades. Carnets de route, appareil photos, sécateur, toiles roulées et pigments l’ accompagnent. Tissages végétales et peintures gestuelles se pratiquent en plein air. Travail dans la nature sauvage, temps suspendu. Echos nouveaux.

Cette démarche de contemplation, d’ explorations et de déclics renouvelle en permanence son travail.

L’artiste construit par et avec la couleur et explore des dégradés subtiles ou travaille des polychromies qui se révèlent plus lentement.

Marie Bathellier multiplie les expériences sensorielles et passe d’un matériau à un autre. Densité minérale, vie du bois brut, douceur du tissus, qualité pliable et froissable du papier japonais, souplesse d’un châssis entoilé…et la couleur toujours.

Ses collectes d’ argile, de calcaire ou de graines mélangées à ses couleurs pigmentaires offrent une variation de textures racontant la richesse et la délicatesse du vivant.

Sculptures, installations, peintures, photographies. Un travail singulier qui nous plonge dans un univers à la fois radical et poétique, archaïque et gracieux.

Born in July 1971, Marie Bathellier, spent her childhood in Brittany between the land and the sea.

She studied Beaux-Arts in Rennes followed by one year in Wroclaw (Poland) at the Academy of Arts and finished at the Sorbonne (Paris) in the Faculté d’Arts plastiques;

Since 2003, nature is her work environment – Ile d’Yeu where she lives, country side and mountains where she spends a lot of time. From this co-habitation she has drawn her way of working : instinctive, experimental, minimal and poetic.

Marie Bathellier works in cycles, travels between several disciplines without favouritism – painting, sculpture, installations.

The artist finds strength, forms and materials in the wilderness and gardens. Her work is fed by taking notes, by taking photos, collecting materials. Her contemplative approach and embrace of nature, permanently stimulate and renew her work.

The artist arranges abstract and minimal forms on large canvases or in series of smaller recycled cardboards. These arrangements create a dialogue between space, colour and texture. The surfaces become sparkly, transparent, pearly or deeply mat as she enhances them using clay, sand or rock dust. They become a playful vision of forms interacting, of textures with soft and powerful colour palettes being stroked by light.

Architectural sculptures in untreated wood, totems poles, mobiles, choreographed vegetal creepers or lines of Japanese granit stepping stones reveal a free, spontaneous and sensual artistic work.

Paris 8ème / Galerie Amélie Maison d'Art

Paris 6ème / Galerie Insula,

Genève New York / Galerie Philia