Actualités de la Galerie Gaia à Nantes

Actualités de la Galerie Gaia à Nantes

Select...

Judith Wolfe Couleurs vitales

Exposition - jeudi 15 septembre 2022

Judith Wolfe - Couleurs Vitales
Exposition 15 au 30 Septembre 2022
Vernissage 15/09 18H

Judith Wolfe a étudié avec le peintre John Ferren au Queens College de New York puis avec Oskar Kokoschka à Salzbourg, avant de s’installer à Paris en 1966.
D’abord influencée par les expressionnistes européens, elle poursuit ses recherches graphiques dans son utilisation de couleurs fortes et de coups de pinceau expressifs sur la toile ou sur papier.
En 1976, très impressionnée par les collages monumentaux de Matisse, Judith Wolfe entame une série d’œuvres sur papier à grande échelle .Papiers arrachés, déchirés puis à nouveau collés et assemblés, il y a là comme un symbole de fragilité mais aussi de la légèreté et une indéniable vitalité.
Après avoir maîtrisé la peinture sur papier, elle complète et juxtapose maintenant ces bleus, rouges et jaunes primaires avec les blancs du papier et les dessins à l’encre noire. À la fin des années 90, des phrases et des morceaux de poèmes se sont glissés dans ses compositions.
Les œuvres récentes de Judith Wolfe questionnent notre course à la modernité dans un monde des plus instable. Pourtant, ses œuvres, à travers son utilisation vibrante de la couleur, renforcent un sentiment d’espoir.


Exposition Job

- lundi 4 juillet 2022

Job peinture

Exposition - lundi 4 juillet 2022

Exposition Salle à côté de la médiathèque Place du Marché à Pornichet
Du 4 au 16 Juillet 2022
Job est un artiste peintre qui nous aide à prendre le temps pour que nos souvenirs apparaissent inondés par une lumière solaire et une palette de couleurs chaudes comme le sable.

Le cadrage est aussi important que les sujets saisis dans des moments de vie discrets, simples et heureux. Tout en traits, perspectives et lignes de fuite, la ville devient décors de cinéma propice à laisser notre imagination raconter la suite de l’histoire.

Parfois il est juste bon de se laisser aller à la douceur d’une atmosphère légère.


Isthme - Absolu

Vernissage Jeudi 2 Juin à 18h

La peinture d’Isthme est une rencontre avec la lumière.

Une clarté qu’elle poursuit et collecte parfois dans les miroitements fluorescents d’une vague la nuit. Une quête du sublime qu’elle équilibre par la transparence et le geste.

Ce geste qui envahit tout, qui dépasse le souvenir du sensible et qui implique le corps sur la toile. Il se fait ample et généreux, se perd dans des abymes d’outremarins et de cramoisis, pourtant chaque ligne doit faire sens. Pour Isthme ses peintures sont des constructions plastiques et architecturales où la verticalité et la spontanéité sont essentielles.

La série montrée à la Galerie Gaia s’articule autour de deux pratiques, celle de la peinture dans laquelle on se perd, on plonge et l’on se laisse surprendre par une lumière qui transcende la matière. Celle du collage qui juxtapose différentes textures et différents bleus dans des compositions frontales.

Isthme (1963)

Diplômée de l’École des Beaux-Arts Appliquées Saydie Bronfman de Montréal. Elle vit et travaille à Nantes.

Sélectionnée plusieurs années dans les salons parisiens de Garches et Réalités Nouvelles, elle rejoint la Galerie Gaia en 2018.


Françoise Paressant

Exposition - samedi 30 avril 2022

Rencontre avec l’artiste Jeudi 19 Mai à partir de 17H

Joyeuse et talentueuse coloriste, Françoise Paressant s’amuse des formes et des couleurs pour rendre tous les supports vivants et vibrants. Reconnue internationalement pour son talent de lissière elle nous propose des tapisseries contemporaines ainsi que des collages papier sur toile.

Deux tapisseries exposées proviennent de La Galerie Chevalier Parsua prêtées pour cette exposition. Sonatine et Strada

Des œuvres de Françoise Paressant sont entrées dans les collections du Musée des Arts Décoratifs Paris, et au Musée des Arts de Nantes suite à une exposition en 1984.


Marie Veyron Bathellier Natures à l'oeuvre

Exposition - jeudi 31 mars 2022

Marie Veyron Bathellier

Vernissage Jeudi 31 Mars 18H en présence de l’artiste.

Marie Veyron Bathellier s’inspire de la nature jusqu’à faire corps avec elle. Au-delà du sujet dont elle se nourrit, elle utilise le végétal comme pinceau, la terre comme liant, les branches comme support, les ronces comme sculpture, l’eau de pluie pour diluer la matière qui subtilement se révèle sur le papier , la toile et le bois. Le chemin est aussi important que l’œuvre achevée. Exposition naturellement sensible.

Toile, papier, sculpture, installation


Bruxelles Affordable Art Fair

Exposition - mercredi 23 mars 2022

AFFORDABLE ART FAIR BRUXELLES

INVITATION OFFERTE PAR LA GALERIE

Obtenir un billet pour le vernissage VIP du mercredi 23
mot de passe G-GAIAVE limitée à 60 places

Obtenir un billet pour le salon du jeudi 24 au dimanche 27
mot de passe G-GAIAGP limitée à 150 places


Rétro Crade

Exposition - jeudi 20 janvier 2022

Prolongation exposition jusqu’au 19 Février 2022

Rétro Crade Toma-L

Cette exposition est née comme un besoin de commencer l’année coûte que coûte. Avec cette conviction que les contraintes d’organisation ne peuvent entraver cette nécessité de voir, de regarder, de participer, de provoquer un télescopage entre nos vies quotidiennes et nos envies de vagabondage. Une exposition c’est un manifeste pour stimuler nos émotions et créer ces vibrations artistiques, ces étincelles essentielles à notre imagination.

Cette mission je la confie pour la seconde fois à Thomas Labarthe.

Le travail de Thomas se nourrit du face à face avec les autres. Ami-e-s, relations, rencontres, frictions sympathiques, confrontations de pensées, fêtes et musique en bande, et tous ces manques de l’autre laissent des traces.
Il est donc question dans les formes et les couleurs, de cette humanité qui nous caractérise et qui engage le corps et l’esprit dans un sursaut vital.
Cela provoque une nouvelle création, des couleurs proches des éléments de terre de feu, d’eau et d’air et propose ainsi une nouvelle écriture picturale.
Bonheur ! Ses personnages, leurs pieds, leurs poings et leurs mouvements sont toujours là en rétro-plan !


Le présent du monde

Exposition - jeudi 4 novembre 2021

Jacques Le Brusq

Exposition Le présent du monde, peinture

Au commencement j’ai rencontré Jacques Le Brusq. Je ne connaissais rien de son travail.
Nous parlions de la peinture, de la couleur.
Nous parlions du métier de galeriste,
Nous parlions de l’art, de l’éducation, de la formation dans les écoles.

Et en parlant de tout, nous parlions de nous.

Alors un jour il y a eu une invitation, à voir pour regarder. Je me suis retrouvée assise dans un salon où les toiles étaient prêtes à se montrer. Ce fût un moment délicieux, où Jacques orchestra cette exposition comme une pièce de théâtre – ne dit-on pas tableau pour parler de la scénographie d’une pièce ? - .

Tout le film de nos échanges se redéployait, le chemin d’une vie libre et engagée traduit dans ses peintures.

J’ai vécu ce moment intimement et intensément au présent, mais je me projetais incessamment dans ce futur pour partager cette rencontre de Jacques avec sa peinture.

Avant ma deuxième rencontre avec ses œuvres, j’ai convoqué mes souvenirs avec la nostalgie de la première fois.

Maintenant je sais qu’il n’ y a aucun regret de cette première fois, car c’est une peinture qui se réinvente dès lors que nous sommes convoquées à les revoir.

Oui regarder une peinture de Jacques, c’est comme prendre rendez-vous avec l’essentiel.

Sa peinture mérite la lumière. Se faire happer par le tout, puis glisser vers les transitions chromatiques vaporeuses et mystérieuses, se laisser envelopper. La peinture de jacques est présente et éthérée.

Pas de figuration, mais la réalité de l’abstraction , la présence au monde.

Elisabeth Givre - Galerie Gaïa


Interview Aline Isoard Auto-Fiction

Interview - samedi 16 octobre 2021


Aline Isoard vernissage 7/10 18H

Exposition - jeudi 7 octobre 2021

Aline ISOARD QPN 2021

Auto-Fiction exposition photographie présentée dans le cadre de la 25eme édition de la QPN 2021 avec la thématique : “Histoire(s)”

C’est dans l’habitacle cloisonné de vitres d’une voiture qu’Aline Isoard réalise ses photographies. Ce lieu clos et protecteur fonctionne comme une lumineuse, et donc paradoxale, chambre noire où le renversement spéculaire de l’espace s’opère grâce aux reflets des rétroviseurs.

Sur les voies de circulation avec ses automobiles aperçues furtivement, la photographe nous livre un témoignage social sur un monde nomade. La saisie des attitudes des conducteurs anonymes et des passagers, objets, et fragments de carrosseries sont révélateurs d’une appartenance à une sphère culturelle et professionnelle, déductibles des seules apparences représentées.
Après une sélection de ses prises de vue, Aline Isoard retravaille les tirages numériques et fait subir à leur couche pigmentaire des opérations manuelles pour supprimer, aussi bien que pour les révéler, des détails, des éléments graphiques, mais également afin d’atténuer des couleurs ou des contrastes.

Elle se dit peintre, elle se dit photographe, 2019 (extrait)

Jacques Py, critique d’art

Exposition du 6 au 30 Octobre 2021
Vernissage 6/10/21 18H
Ouverture Dimanche 10 Octobre 14H