Carol


Plumes collées sur fils nylon tendus dans caisse bois (90 X 90)

Cadre bois, vitre anti-reflet. 3000 €

lost Apsaroke


Découpage et superposition de calque polyester dans caisse bois (90 X 90)

Cadre acier brut, vitre anti-reflet. 2600 €

lost Apache


Découpage et superposition de calque polyester dans caisse bois (90 X 90)

Cadre acier brut, vitre anti-reflet. 2600 €

to bring you my love


Tulle et aérosol dans caisse bois vitrée (90 X 90)

Cadre acier brut, vitre anti-reflet. 2600 €

phœnix 2


Tulle et aérosol dans caisse bois (90 X 90)

Cadre acier brut. 2600 €

Marie Ange Daudé


Plasticienne


Artiste plasticienne,
Après des études d’aménagement et d’urbanisme pour pouvoir « embellir le monde », MAD travaille une vingtaine d’années dans la promotion immobilière.
Elle côtoie de nombreux architectes-artistes. Ce qui l’intéresse c’est le « processus de création ».
En 2008 elle commence son travail de création.
De fibre écologique, elle commence à travailler avec des déchets, source inépuisable de matières. C’est la période verre, cannettes, boites diverses. Elle crée en 2012 et 2013, une série de 68 cœurs utilisant pour chacun une technique différente, une sorte de ballade amoureuse et artistique
La série de portraits « les intemporelles » (depuis 2014) souhaite redonner vie à des photos souvent anciennes en leur appliquant une technique contemporaine. Les personnages sont souvent mélancoliques et expriment la nostalgie d’une époque. Une série est réalisée en agrafes, matériau peu utilisé puis une autre avec des fils tendus, sur lesquels elle vient coller différents matériaux (papier calque, papier de soie ou plumes) pour créer des portraits où la lumière joue avec le relief des matériaux et crée une profondeur aux personnages quasi magique.

Expo :
GMAC Paris Bastille // ST’ART Strasbourg // 8ieme avenue à Paris // SIAC Marseille // Affordable Art Fair Bruxelles, Londres, Milan et Amsterdam…) // Lille art up
Galeries Dupré et Dupré ( Béziers), « le Zéle des Anges » ( Lourmarin), « David Pluska » (St Tropez et Marseille), « Diptyk » (Nantes), « Petijean » (Lyon), Joel Guyot (St Paul de Vence), « De Medicis» (18 place des Vosges à Paris), « xinart » ( Ars en Ré), « Down to art » (Gand) et Grulier (Courchevel)
Prix du Public 2016 au SIAC (Salon International d’art contemporain) à Marseille
Nominée au concours Bernard Magrez à Bordeaux (2ieme categorie sculpture)
Exposition personnelle « Dévisage ! Défigure ! » les carmes à Langon en décembre 2017