Nuits en Mer #13


Acrylique sur toile (146 X 114 )

Purple Rhapsody #4


Acrylique sur toile (146 X 114 )

Brittany Landscape #5


Collage sur papier Arches (76 X 57 cm)

Purple Rhaspody #6


Collage sur papier arches (76 X 57 cm)

Isthme .


peintre


La démarche d'Isthme est toute d'équilibre entre improvisation sensible et rigueur intellectuelle, entre construction purement plastique et frémissement d'une vision naturelle transposée par la poésie, entre suggestion et évidence picturale, entre abstraction et allusion à une réalité elliptique.

Les collages, les peintures sur papier, les toiles de grand format, conçues en diptyques, en polyptyques, jusqu'à constituer des séries qui viennent s'imposer au regard dans les belles architectures où Isthme les expose, deviennent le médium d'une seule et même démarche.
Les collages assemblent et juxtaposent comme des « fragments de nature », d'une nature qui se trouverait ici reconstituée dans un ordre inattendu et personnel, par une vision plus proche de la réalité sensible qu'une restitution fidèle du monde. Les déchirures des papiers introduisent le hasard et la fulgurance, même si la position réfléchie de chaque morceau du collage et l'équilibre dynamique de la composition semblent être l'objectif principal d’Isthme.

Aujourd’hui, sa préoccupation est la couleur.

Conçue dans l'esprit du monochrome d'abord, Isthme fait jouer des accords audacieux, accords de complémentaires en apparence mais savamment détournés et enrichis par des tons inattendus. Les couleurs sont portées par une écriture très libre selon une approche assez rationnelle du chromatisme et pour une proposition novatrice et personnelle de l'harmonie et du rythme plastique.

Dans ses peintures abstraites et radicales, qui ne semblent n'avoir ni haut ni bas, c'est la sensation spatiale qui domine, et la dispersion des éléments colorés sur la surface, quelle qu'en soit l'étendue, laisse à penser que nous sommes devant un détail ou un fragment d'une œuvre beaucoup plus grande encore. L'écriture, comme bribes d'un discours de formes colorées traversant la surface, évoquent des sons qui résonneraient dans le vaste espace de la mémoire.

Toutes ces incursions dans les différentes techniques et les champs de création sensiblement mais méthodiquement, explorées constituent une œuvre nouvelle et originale où la volonté intellectuelle règne mais où la main est toujours présente.


Daniel Lacomme
Professeur à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris
Auteur chez Bordas de la collection « Atelier Vivant »